Vos questions sont entre de bonnes mains

Guides, modèles de letttre, fiches pratiques... On vous laisse la carte. Faites votre choix !

Varice œsophagienne

Partager
Envoyer par email

Les varices œsophagiennes sont le résultat d'une dilatation des veines de la paroi de l'œsophage. Elles ne présentent aucun symptôme et ne se révèlent qu'en cas de rupture.

Varice œsophagienne : hypertension portale

Les varices œsophagiennes sont dues à une augmentation de la pression sanguine au niveau du système porte, reliant les veines de l'œsophage à la veine porte ou cave supérieure.

Les veines de l'œsophage forment une dérivation entre :

  • la veine porte, qui conduit le sang des organes vers le foie,
  • la veine cave supérieure, qui transporte le sang désoxygéné vers le côté droit du cœur.

Le système porte relie les veines de l'œsophage à la veine cave supérieure ou à la veine porte :

  • Les varices œsophagiennes sont le résultat d'une dilatation des veines de l'œsophage au niveau de ce système porte.
  • Cette dilatation est due à une hyperpression portale : une augmentation de la pression sanguine au niveau du système porte.

Tout comme les varices aux jambes, les varices œsophagiennes forment des cordons bleuâtres ou violets, sinueux et saillants, visibles dans la partie inférieure de l'œsophage.

On retrouve ce type de varices dans près de 20 % des cas de cirrhoses, maladies chroniques du foie. Elles peuvent aussi se manifester après un cancer du foie ou une phlébite de la veine porte.

Varices œsophagiennes : indétectables avant rupture

Les varices œsophagiennes n'entraînent généralement aucun symptôme. Elles ne sont détectées qu'au moment de la rupture.

Dans la plupart des cas, les varices œsophagiennes passent inaperçues jusqu'à la rupture. Elles sont d'ailleurs difficiles à diagnostiquer.

La rupture d'une varice œsophagienne peut être provoquée par :

  • L'ingestion d'un aliment solide qui déchire la veine à l'intérieur de l'œsophage.
  • Un effort physique intense qui provoque un afflux sanguin trop important.
  • Une forte constipation qui entraîne une augmentation brutale de la pression de l'abdomen.

La rupture de la varice de l'œsophage peut se manifester par deux symptômes :

  • vomissements de sang,
  • émissions de sang par l'anus.

Les différents stades d'évolution des varices œsophagiennes

Les varices œsophagiennes peuvent se présenter à différents stades. Les traitements envisagés dépendent de ces stades d'évolution.

Stades d'évolution

Les varices œsophagiennes passent par différents stades d'évolution, définis en fonction de la taille des varices:

  • Stade 1 : petites varices de taille inférieure à 5 mm. Elles peuvent être traitées par prévention, afin d'empêcher une éventuelle rupture.
  • Stade 2 : grosses varices non-confluentes de taille supérieure à 5 mm
  • Stade 3 : grosses varices confluentes de taille supérieure à 5 mm

Les stades 2 et 3 présentent un risque de rupture élevé, avec hémorragie interne.

Prévention

Les varices œsophagiennes peuvent être traitées préventivement, en vue d'éviter leur rupture. Il existe deux types de traitements :

  • les traitements médicamenteux à base de bêtabloquants, qui diminuent la pression artérielle,
  • la ligature des varices par voie endoscopique.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
stéphane de buren

médecin | novacorpus

Expert

odette m

peinture tapisserie

Nouvel expert

bruno leclerc

chiropracteur diplomé "doctor of chiropractic" usa | cabinet chiropratique bruno leclerc

Nouvel expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Ces médicaments sont des exemples du dictionnaire, sans rapport avec l'objet de cette page. Avant toute médication, consultez impérativement votre médecin ou votre pharmacien. Tous les médicaments

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.